Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Le peuple iranien brisera les sanctions et giflera les USA

S’adressant à un rassemblement immense et grandiose des forces de la mobilisation nationale, Bassidj, jeudi 4 octobre 2018, dans le stade Azadi de Téhéran, d’une capacité de 100.000 personnes, le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, a souligné que la jeune génération du pays serait la solution aux problèmes du pays. Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : « En criant, en faisant des déclarations sans valeur et en se fondant sur des hypothèses délirantes, les Américains cherchent à brosser un tableau complètement falsifié de leur puissance et de la situation en Iran. Cependant, les jeunes de la patrie savent qu’ils devraient donner une autre gifle aux États-Unis en contrecarrant le dernier stratagème de l’ennemi, à savoir les sanctions, et si Dieu le veut, ils le feront. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a évoqué l’exploit épique, resplendissant et magnifique de la vénérée Zaynab, fille du vénéré Imam Ali et de l’Imam al-Sadjad, fils du vénéré Imam Hossein (A.S.) pour immortaliser l’événement de l’Achoura. Il a rappelé aussi le prochain événement de l’Arbaïn qui se répète tous les ans avec la participation de la nation iranienne, de la nation irakienne et des musulmans d’autres pays, en soulignant que l’Arbaïn était un phénomène exceptionnel et important qui s’est produit par la grâce de Dieu. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que les cris de menace des dirigeants des Etats-Unis et de l’Arrogance mondiale, ainsi que la démonstration de force des jeunes fidèles iraniens et leurs victoires successives dans divers domaines sont des événements importants du jour. L’honorable Ayatollah Khamenei a ajouté que les difficultés économiques et les problèmes de subsistance d’une grande partie de la population devraient être résolus immédiatement, et que les élites devraient devenir de plus en plus sensibles à cet égard et faire preuve d’efforts pour proposer des solutions aux problèmes.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que la grandeur de l’Iran, la puissance de la République islamique et l’invincibilité de la nation iranienne étaient les trois vérités indéniables de l’ère contemporaine. Et l’honorable Ayatollah Khamenei d’ajouter : « Ce ne sont pas des exagérations, mais des réalités que l’ennemi souhaite que la nation iranienne ignore ou néglige pour faire de fausses hypothèses sur la situation du pays et de ses capacités. »
S’appuyant sur cette triple vérité, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré que la grandeur de l’Iran était un fait historique. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné : « Outre les événements de deux siècles qui ont conduit à la victoire de la Révolution islamique (du milieu du règne de la dynastie des Qadjar à la fin du règne des Pahlavi), notre patrie bien-aimée a été le joyau des nations musulmanes dans divers domaines. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que l’Iran s’est libéré de la domination tyrannique des États-Unis et du Royaume-Uni pour prouver la puissance de la Révolution islamique. L’honorable Ayatollah Khamenei a ajouté : « Sauver le pays du régime tyrannique de la monarchie héréditaire, la résistance aux complots de ces quarante dernières années et la hausse de la crédibilité et du respect de l’Iran dans la région et dans le monde sont d’autres manifestations de la puissance de la République islamique d’Iran. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a également rappelé que « l’Ordre islamique d’Iran a triomphé au cours des huit années de la guerre imposée dans les années 1980 contre le large front des ennemis et que, pour la première fois au cours des derniers siècles, la nation iranienne a réussi à protéger l’intégrité territoriale du pays, face aux agresseurs qui démembrer notre patrie bien-aimée et humilier la nation en maintenant leur présence militaire sur le territoire iranien. » 
L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré que l’invincibilité de la nation iranienne était une grâce et une bénédiction offerte par l’Islam. Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : « Cette invincibilité peut être constatée dans le triomphe de cette grande nation durant la Révolution islamique et la période de la Défense sacrée, ainsi que dans la résistance contre tous les complots des quarante dernières années, parce que le pays n’a jamais senti la faiblesse et la fatigue et n’a jamais cédé face aux complots et aux diverses actions de l’ennemi. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a comparé le champ de bataille politique et économique à celui d’une guerre militaire et a décrit l’« orgueil » comme le mal qui pourrait détruire la victoire de la nation dans tous ces domaines. À ce propos, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « L’orgueil peut nous faire plonger dans l’inaction, le manque d’initiative et le manque de plans et d’arrangements. Cela offrira la victoire à nos ennemis. » 
Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné : « Nous en sommes encore aux débuts et nous devons continuer sur la voie du progrès pour atteindre le sommet que mérite le peuple et la Révolution islamique, en raison de ce combat courageux. » 
L’honorable Ayatollah Khamenei a consacré une partie importante de son discours à préciser le rôle de la jeunesse dans les évolutions de la situation générale du pays pendant les quarante dernières années. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné : « Mes chers jeunes enfants ! Vous devez savoir que vous êtes la pointe d’un grand mouvement national et vous devez ouvrir le chemin de la nation. Les anciens vétérans peuvent également vous guider, s’ils ne sont pas fatigués et inactifs. Mais vous, jeunes, vous êtes le moteur de ce train. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a souligné le rôle déterminant de la jeunesse dans la lutte contre la tyrannie avant la victoire de la Révolution islamique, pendant la Révolution, ainsi que le combat contre les groupuscules séparatistes au cours des premières années de la révolution. Le Guide suprême de la Révolution islamique a rappelé aussi les nombreux services rendus par les jeunes au peuple dans le Djihad pour le développement, la lutte contre le terrorisme hypocrite et traître du début des années 1980), ou pendant les huit années de la guerre imposée, sans oublier les efforts de la jeune génération visant à accélérer le mouvement de la reconstruction après la guerre, ainsi que la lutte contre l’assaut culturel de l’ennemi dans les années 1990 ou la lutte contre l’assaut scientifique du début des années 2000. 
L’honorable Ayatollah Khamenei a ajouté : « Ces dernières années, les jeunes ont également mené la lutte contre le terrorisme Takfiriste. Aujourd’hui, nous présentons également des propositions mûres et approfondies dans le cadre d’une lutte intellectuelle et concrète dans le but de résoudre les problèmes économiques du pays. » 
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que la présence de dizaines de milliers de jeunes vigilants dans tout le pays et leurs services incessants, en particulier aux pauvres, constituait un atout majeur pour un avenir meilleur de la République islamique d’Iran.
L’honorable Ayatollah Khamenei a décrit les jeunes comme étant les vrais propriétaires du pays. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné un point particulier : « Certaines personnes pensent que je ne suis pas au courant des déroutes de certaines jeunes personnes dans le pays, mais ces jeunes sont parmi les exclus, et mes louanges et mon admiration pour la jeunesse découlent d’une connaissance suffisante de ces questions ».
L’honorable Ayatollah Khamenei a critiqué ceux qui méprisaient le rôle absolument décisif des jeunes dans le présent et l’avenir du pays. Et le Guide suprême de la Révolution islamique d’ajouter : « Ces personnes veulent faire de la jeunesse un problème pour le pays ou la transformer en un problème. Mais il faut souligner clairement et annoncer avec conviction que les jeunes sont la solution des problèmes du pays et non une source de problèmes ».
Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné que la voie du progrès de la République islamique d’Iran était claire, mais que sur cette route il y avait des obstacles et des hauts et des bas qui devraient être surmontés. L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « Il existe certaines conditions pour emprunter la voie du progrès et supprimer les obstacles, dont la première étape consiste à comprendre et percevoir l’existence et la présence de l’ennemi, car tant que l’on ne ressent pas la présence de l’ennemi, on ne construira pas de tranchée et ne se dotera pas de protection et d’armes pour se défendre. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a ajouté : « Bien sûr, ces soi-disant intellectuels autoproclamés, hypocrites et peu sincères, qui nient fondamentalement l’inimitié des États-Unis et formulent conseils pour que le gouvernement et la nation iraniens, se soumettent aux États-Unis. »
Dans l’optique du Guide suprême de la Révolution islamique, la deuxième condition pour suivre la voie tortueuse du progrès est la confiance en soi et la résolution de se tenir ferme. L’honorable Ayatollah Khamenei a souligné : « Des gens découragés, lâches, paresseux, opportunistes et autodestructeurs, même s’ils ne deviennent pas eux-mêmes un obstacle pour les autres dans ce domaine, ne peuvent pas réaliser non plus leurs propres objectifs. » 
Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné : « Bien sûr, la jeunesse du pays, que ce soit pendant le mouvement islamique ou à différents stades au cours des quarante dernières années, n’a pas été touchée par ce fléau et a toujours été confiante et courageuse, sans aucun doute, peur ou lâcheté. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « Il faut tirer la bonne conclusion de la menace de l’ennemi et avoir une compréhension correcte du champ de bataille ». Dans l’optique du Guide suprême de la Révolution islamique, il s’agit de la troisième condition pour avancer sur la voie du progrès et surmonter les obstacles. Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné que « le premier champ de bataille est celui de l’Islam et la foi islamique, car les États-Unis ont été frappés de plein fouet par l’Islam et la Révolution islamique qui les a privés de l’accès à l’Iran et à ses ressources. » 
En évoquant les problèmes économiques du pays, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « En se fondant sur ces problèmes, les Américains nourrissent certains fantasmes dans leur tête imprudente et dense. En conséquence, le président des États-Unis a récemment confié à certains des dirigeants européens que s’ils attendaient deux ou trois mois, la République islamique d’Iran serait renversée. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a réitéré : « Ces fantasmes rappellent au peuple iranien les propos tenus il y a quarante ans par les Américains et leurs subordonnés à l’intérieur du pays, lorsqu’ils se donnaient la bonne nouvelle du renversement de la République islamique en six mois. Or, aujourd’hui, la République islamique d’Iran a près de quarante ans. » 
Dans une autre partie de son discours, l’honorable Ayatollah Khamenei a évoqué la question des sanctions américaines. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Les sanctions signifient que l’ennemi n’a aucun autre moyen de contrecarrer l’Ordre islamique que par le biais de sanctions économiques, mais même ces sanctions économiques sont plus fragiles que notre économie nationale. »
 

700 /