Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Le martyr Hojaji a exalté la nation par son djihad sincère

Recevant ce mardi 3 octobre 2017 à Téhéran la famille du martyr Mohsen Hojaji, le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Ali Khamenei, a fait allusion à la présence massive et sans précédent du peuple aux funérailles de ce martyr, ajoutant que « par les exploits du bien-aimé Mohsen, Dieu a rehaussé la dignité et la grandeur du peuple iranien, faisant de ce martyr le symbole de la nouvelle génération révolutionnaire et le miracle incarné de la Révolution islamique ».
Le Guide suprême de la Révolution islamique a rappelé que la brillante et sublime image de Mohsen Hojaji a envahi tout le pays, et ce, en raison de sa bravoure et surtout, des conditions affligeantes dans lesquelles il a trouvé le martyre.
L’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé qu’outre Mohsen Hojaji, il y a d’autres martyrs décapités par l’ennemi qui ont tous une place privilégiée auprès de Dieu. « La sagesse divine et les traits de caractère de ce jeune ont fait qu’il devienne le représentant, voire le porte-parole de ces martyrs », a ajouté le Guide suprême de la révolution islamique.
« Qu’ils soient venus d’Iran, d’Irak, d’Afghanistan ou d’autres régions du monde, tous ceux qui sont tombés en martyrs dans la lutte contre les terroristes takfiristes stipendiés par les États-Unis et le Royaume-Uni, on peut les redécouvrir en la personne de Mohsen Hojaji, celui-là même que Dieu a dévoilé à tout le monde comme étant l’incarnation du martyre avec un immense courage et dans des conditions extrêmes », a aussi dit le Guide suprême de la Révolution islamique.
Dans l’optique de l’honorable Ayatollah Khamenei, la présence sans précédent du peuple à Téhéran, Ispahan, Mechhed et Najafabad, lors des funérailles du martyr Hojaji, montre bel et bien que c’est Dieu qui séduit les cœurs. « Beaucoup de gens dont l’apparence, au premier abord, ne semblait pas rapprocher de concepts tels que le Jihad et le martyre ont participé aux funérailles, la photo du martyr à la main », a rappelé le Guide suprême de la Révolution.
L’honorable Ayatollah Khamenei a fait ensuite allusion aux vastes efforts des ennemis pour éloigner le peuple et surtout la jeune génération de la voie du Jihad et du martyre, pour leur faire oublier l’Imam Khomeiny et les faire sortir de la voie limpide de la Révolution.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a trouvé « merveilleux » que dans de telles conditions, les concepts révolutionnaires continuent d’enchanter les cœurs d’une grande partie de la jeune génération. « Les jeunes d’aujourd’hui ne sont pas moins remarquables que ceux des années 1360 [du calendrier hégirien solaire], en termes de quantité et de qualité, s’ils ne les devancent pas », a précisé l’honorable Ayatollah Khamenei.
Cette réalité – a ajouté le Guide suprême de la Révolution islamique – Dieu l’a prouvée au monde entier par le martyr Hojaji, pour montrer que les jeunes d’aujourd’hui se sacrifient dans le Jihad sur le chemin de Dieu avec un si pur dévouement. « Et c’est le signe de Dieu et le miracle de la Révolution qui se propage dans la société », toujours d’après l’honorable Ayatollah Khamenei.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a réitéré que la famille du martyr, les autorités du pays et le peuple iranien sont, tous, redevables envers le martyr Hojaji et les autres martyrs par leur bravoure. Le Guide suprême de la Révolution n’a pas manqué de glorifier le rôle saillant du père, de la mère et de l’épouse du martyr, en disant : « Pour la famille du martyr, son absence est une douleur immense, mais l’honneur et la grandeur que Dieu a accordés au pays à travers ce martyr seront un soulagement pour sa famille. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a également fait allusion aux images qui ont immortalisé la captivité du martyr Hojaji, en ces termes :
« Que le salut et la bénédiction de Dieu soient sur ce courageux et honorable martyr qui, aux moments les plus difficiles et les plus dangereux de la vie, a su s’imposer comme étant l’incarnation de la victoire du Vrai face au Faux ! Que le salut divin soit sur lui qui, par son Jihad le plus sincère et par sa mort en martyr dans les conditions les plus affligeantes, a fait honneur à son peuple ! »
À noter que Mohsen Hojaji a été tué en martyr le 9 août en Syrie par les terroristes de Daech.

 

700 /