L’establishment et le peuple, les grands gagnants des élections

Lors de l’audience accordée le mercredi 17 mai à des milliers d’habitants des provinces de Qazvin, de Zanjan et de Semnan, l’honorable Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a salué en les élections du vendredi 19 mai, une fête nationale, une immense épopée du peuple et une manifestation de la pensée neuve et attractive de la démocratie religieuse qui seront exposées devant les yeux du monde entier. Il a insisté sur l’impérative de la présence massive du peuple aux urnes, soulignant : quidam obtient les voix, les véritables gagnants des élections seront le peuple iranien et l’Ordre de la République islamique.
Le Guide suprême de la Révolution islamique en se félicitant de cette ambiance d’effervescence et d’enthousiasme qui règne partout sur le pays, a réitéré : chaque élection qui est tenue dans différentes périodes est effectivement une scène de la réussite brillante du peuple et de son immense épopée, ce qui renforce la grandeur du peuple et la force nationale.
L’honorable Ayatollah Khamenei a estimé, sous un autre angle, la mise en valeur de la pensée neuve et attractive de la démocratie religieuse devant les yeux des hommes politiques du monde, et d’ajouter : la démocratie religieuse a été une nouvelle expérience qui a été présentée à l’humanité par l’Ordre de la République islamique et le vénérable Imam Khomeiny ; la nation iranienne exposera vendredi, une nouvelle fois, la cristallisation de cette pensée innovante.
Il a ensuite tenu à rappeler que deux groupes dans le monde s’intéressent aux élections de vendredi : d’une part ce sont les responsables et les différents appareils aux Etats-Unis et en Europe, les Etats vassaux des Etats-Unis dans la région ainsi que les autorités du régime sioniste qui suivront les élections afin de voir comment et à quelle proportion le peuple iranien sera au devant de la scène, et de l’autre, les peuples de la région, avec admiration et envie, ont les yeux rivés sur la présence du peuple sur la scène afin d’être témoin de la grandeur de la nation iranienne, de la liberté au sein de l’Ordre islamique et de la démocratie religieuse.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a rappelé : sur cette même base, si la participation du peuple aux élections est faible, une sorte de jugement et de décision sera prise mais si la participation au suffrage s’avère intelligente, forte et massive, le jugement sera certainement différent.
L’honorable Ayatollah Khamenei a réitéré que la tenue des élections dans différentes périodes, insuffle un air frais à l’Ordre islamique et en donne une nouvelle manifestation de sa grandeur. « Le jour des élections pour l’Ordre de la République islamique est une fête nationale et un jour marqué par la joie et l’effervescence. », a noté le Guide suprême de la Révolution islamique.
En allusion à l’insécurité d’envergure qui prévaut dans en Asie de l’ouest et en Afrique du Nord, il a souligné : dans un tel environnement où règne l’insécurité, la République islamique d’Iran, grâce à Dieu, s’occupe, dans le calme et la sécurité totale, des préparatifs des élections ; ce qui est très important, il faut en être reconnaissant.
Le Guide suprême de la Révolution islamique en rappelant qu’une telle ambiance de liberté, une ambiance qui influe sur la vox populi et l’actuel environnement sûr et calme, est redevable à l’Ordre de la République islamique, a ajouté : quoique certains profitent de cette ambiance de liberté mais le récusent et en sont ingrats, le fait que la nation iranienne participent en toute liberté aux élections et que sa voix et sa décision concernant l’élection du plus haut responsable exécutif du pays ainsi que des directeurs urbains sont efficientes, cela s’avère très précieux et il nous incombe d’en être reconnaissants.
« La tenue des élections libres et concurrentielles ainsi que la vox populi pour élire le président de la République représentent un rêve pour les nations de notre région dont les gouvernements sont  sous la domination des Etats-Unis. », a souligné le Guide suprême de la Révolution islamique, pour qui la présence du peuple sur la scène et aux urnes porte deux messages importants. « Le premier message de la participation aux élections est de montrer la confiance du peuple et son attachement à l’Ordre de la République islamique et l’autre message est de mettre en exergue son dynamisme et sa détermination. », a noté le Guide suprême de la Révolution islamique.
« Plus la présence du peuple aux urnes est nombreuse, plus la discipline et la fidélité à l’Etat de droit sont grandes, l’honneur et le respect du peuple iranien chez les observateurs mondiaux se renforceront davantage. », a-t-il ajouté.
Pour le Guide suprême de la Révolution islamique, la discipline et la fidélité envers la loi lors des trois phases pré-électorale, du jour des élections et postélectorale s’avèrent très importantes. « La nation iranienne a vécu cette expérience que la discipline va dans quelle mesure, dans ses intérêts et que l’indiscipline et l’irrespect de la loi sont combien nuisibles. », a-t-il renchéri.
Soulignant le fait que vendredi, par la voix du peuple, seule une personne parmi les candidats sera élue, le Guide suprême de la Révolution islamique a réaffirmé : je ne crois pas en le gagnant et le perdant des élections, car quidam obtient les voix, les véritables gagnants des élections seront le peuple iranien et l’Ordre de la République islamique.
L’honorable Ayatollah Khamenei en référence à la détermination des appareils exécutifs et observateurs des élections ainsi que des appareils de préservation de la sécurité à accomplir dûment leur devoir, a déclaré : tous ces appareils sont sûrs et sont en coordinations les uns avec les autres mais je rappelle une nouvelle fois à ces appareils que les voix du peuple sont un dépôt et que ce dépôt doit être préservé.
« Il se pourrait que certaines personnes aient l’intention de commettre des délits ; quoique les appareils exécutifs, observateurs et défendeurs de la sécurité soient sûrs et agréés, il faut cependant qu’ils soient vigilants. », a recommandé le Guide suprême de la Révolution islamique.
Rappelant que les ennemis de la nation iranienne suivent de près la scène des élections, l’honorable Ayatollah Khamenei a réitéré : il revient à la nation iranienne de donner une image déterminée et résolue face aux malveillants, une image montrant sa volonté indéfectible à élire, une image marquée par la confiance en soi, une image puissante et calme.
Le Guide suprême de la Révolution islamique en référence à des propos désobligeants qui ont été exprimés lors des campagnes électorales, a fait remarquer : quoique ces propos ne soient pas à la hauteur du peuple iranien, la présence du peuple réglera tous ces problèmes et ces propos n’auront aucune influence.
« Dieu le veut, le peuple iranien, hommes et femmes, participeront vendredi, partout dans le pays, aux élections ; par cette participation et en montrant leur ferme volonté ils feront l’honneur de l’Ordre islamique. », a réaffirmé le Guide suprême de la Révolution islamique.
Il a ensuite donné un conseil très important aux partisans et aux QG des candidats à la présidentielle. « Les sympathisants des candidats et leur QG devront faire preuve de dignité et de discipline, car ces moments éphémères de la vie et du monde d’ici-bas s’écouleront et ce qui restera, sera nos actes et le compte qu’il faut rendre compte à la cour divine. Par conséquent il incombe à tout un chacun de travailler sur la scène des rivalités et des propagandes, en prenant en considération l’agrément divin et en purifiant ses intentions.
Le Guide suprême de la Révolution islamique soulignant le fait que si les activités électorales ont pour objectif l’agrément divin, Dieu les gratifiera, et ce qui sera dans l’intérêt du peuple, se réalisera, a ajouté : il incombe à tout un chacun de rester fidèle à la loi, de respecter et d’appliquer la discipline légale.
« L’Ordre islamique, tout au long de ces quatre décennies, en dépit des différentes périodes et diverses conditions du monde et de la région, et des actes éventuellement défavorables ou non-exhaustifs des responsables, a progressé et le mouvement immense de la République islamique sur le fond de la présence du peuple sur la scène a accompli sa tâche. », a précisé le Guide suprême de la Révolution islamique.
« Ce progrès se poursuivra avec constance ; la République islamique verra ce jour où les ennemis seront déçus et ils renonceront à leurs verbiages et leurs fanfaronnades. », a-t-il ajouté.
Au terme des propos sur les élections, le Guide suprême de la Révolution islamique a souhaité que Dieu sublime accorde Sa grâce à la grande épreuve de vendredi, qu’Il le gratifie et qu’Il accorde au peuple et au pays ce qui assure leur bien et leur intérêt.
Au début de ces propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a estimé le mois de chaaban, celui de la prière, du recours en Dieu et de la préparation pour le festin divin au mois béni de ramadan. « Il faut profiter de ce qui reste encore du mois de chaaban et entrer dans le havre de la spiritualité et de la clémence divine ; les jeunes, avec leur cœur pur et limpide, sont plus prêts à profiter de cette occasion et de cette manne divine. », a rappelé le Guide suprême de la Révolution islamique.

 

 

700 /