Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

1396 : une opportunité pour plus d’emplois et de production

Le Guide suprême de la Révolution islamique a émis un message à l’occasion de l’arrivée de la nouvelle année 1396 du calendrier iranien (21 mars 2017 -21 mars 2018). Dans son message, l’honorable Ayatollah Khamenei a présenté ses félicitations à tous ses compatriotes et aux Iraniens notamment aux proches des martyrs et des mutilés de guerre à l’occasion du bienheureux anniversaire de la naissance de la vénérable Fatemeh Zahra – bénie soit-elle -, fille du Grand Prophète de l’Islam (paix et bénédiction de Dieu à lui et à ses descendants) ainsi qu’à l’occasion de la fête de Nowrouz, marquant le Nouvel An iranien. Le Guide suprême de la Révolution islamique a souhaité que l’année 1396 soit celle de prospérité, de sécurité et de bonheur pour le peuple iranien et les musulmans du monde entier. Il a mis l’année 1396 sous le signe de « l’Economie de résistance : production – emploi ».
Pour l’honorable Ayatollah Khamenei, l’année 1395 du calendrier iranien a été marquée par des événements doux et amers pour le peuple et en allusion à certains facteur de bonheur pour la nation au cours de l’année passée, il a ajouté : la dignité de l’Iran et l’identité du cher peuple étaient présentes dans tous les événements de l’année 1395 et les ennemis ont reconnu, partout dans le monde, l’autorité et la grandeur du peuple iranien.
 Le Guide suprême de la Révolution islamique a vu en la participation enthousiaste et fervente du peuple à la marche du 22 bahman (11 février 2016) en réponse à l’affront du nouveau président américain ainsi qu’en le rassemblement grandiose du peuple à l’occasion de la Journée de Qods, les signes de l’identité du peuple iranien et de ses objectifs sublimes. «  Bien que les voisins de l’Iran et les pays de la région soient aux prises avec l’insécurité, la sécurité dans le pays au milieu de l’environnement chaotique de la région et du monde, est un indice très important, et le peuple iranien a vécu tout au long de l’année la sécurité durable. »,  a noté le Guide suprême de la Révolution islamique.
« La persévérance des jeunes » et « les actes universels basés sur la foi » sont deux autres indices que l’on peut noter dans l’évaluation des succès et des progrès de la nation iranienne et auxquels le Guide suprême de la Révolution islamique a fait allusion pour souligner : constater et être informé des activités enthousiastes et novatrices des milliers de jeunes partout dans le pays, sur les plans scientifique, culturel et productif ainsi que les réunions religieuses dans une ambiance chaleureuse sont les points positifs et heureux pour notre pays et notre peuple.
L’honorable Ayatollah Khamenei a ensuite évoqué les événements amers et les difficultés endurés tout au long de l’année passée, ce qui est lié aux problèmes économiques du peuple notamment les couches moyennes et faibles de la société. Et d’ajouter : je suis au courant des conditions de vie du peuple, par conséquent je sens de tout mon cœur  le malheur du peuple notamment la couche défavorisée issu des problèmes économiques dont l’inflation, le chômage, les discriminations, les inégalités et les anomalies sociales.
« Nous sommes tous responsables et nous devons répondre et devant la cour divine et le peuple. », a-t-il souligné.
Le Guide suprême de la Révolution islamique en rappelant son insistance pour mettre l’année passée sous le signe « plan et action » et le bon travail dont les responsables ont donné le rapport, a réaffirmé : certes, il y a une énorme distance entre les travaux accomplis et les attentes du peuple et du leadership ; il faut donc voir globalement les bilans positifs et négatifs.
Pour le Guide suprême de la Révolution islamique, se focaliser sur le seul nom de l’Economie de résistance n’est pas efficient et quant au règlement aux problèmes de la situation actuelle, il a réitéré : le remède consiste à partager l’Economie de résistance entre les points clés et importants et à la concentration de tous les responsables et du peuple sur ces points ; ces points clés sont la production intérieure et l’emploi notamment l’emploi pour les jeunes.
Sur la base même de cette impérative, l’honorable Ayatollah Khamenei a mis l’année 1396 sous le signe de « l’Economie de résistance : production – emploi ».
« Le leadership et le peuple exigent des responsables la concentration et la planification sur ces points clés ; ce qui saura le garant des succès spectaculaires et notables ; il incombe aux responsables d’en donner le rapport d’ici la fin d’année. », a réaffirmé le Guide suprême de la Révolution islamique.  

 

700 /