Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Les responsables et le peuple défendent l’Ordre islamique

Les propos du Guide suprême de la Révolution islamique lors de l’audience accordée aux membres du QG de la commémoration du souvenir de quatre mille martyrs de la province de Golestân, qui a eu lieu le 5 décembre 2016, ont été diffusés le jeudi 15 décembre dans le lieu de cette commémoration à Gorgan.
L’honorable Ayatollah Khamenei a qualifié, lors de cette audience, d’immense le sacrifice des martyrs sur la voie de la sauvegarde de la Révolution islamique, de l’honneur nationale, de l’avenir et de l’histoire du pays. « Sans ces sacrifices et ces martyrs, le jeune arbre de l’Ordre islamique n’aurait pas su perdurer face aux tempêtes et serait anéanti ; par conséquent il faut préserver et renforcer l’esprit de sacrifice et de dévouement. », a précisé le Guide suprême de la Révolution islamique, considérant l’Iran islamique le point central et la cible des complots et des attaques de l’Arrogance ; expliquant pourquoi les ennemis craignent la République islamique, il a précisé : à l’époque où toutes les politiques arrogantes visent à isoler la religion, le cher Islam et le saint Coran sont devenus souverains dans ce pays et ils se sont ensuite propagés dans les différentes régions du monde et cet événement extraordinaire a fait que l’ennemi se sente en danger d’où les complots et les actes contre l’Ordre islamique dès les premiers jours de la Révolution islamique.
Le Guide suprême de la Révolution islamique en insistant sur l’identification de l’ennemi et ses complots, a considéré le sens de responsabilité des responsables et du peuple comme la condition de l’échec permanent de l’ennemi ; il a souligné : toutes les autorités et le peuple devront se sentir responsables et faire de la défense de l’Ordre islamique leur devoir principal.
L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré la revivification et la commémoration du souvenir des martyrs un bon acte pérenne, un mouvement dans le sens de la défense de l’Ordre islamique ; il a ensuite donné des conseils aux responsables du QG de la commémoration des martyrs et d’ajouter : le travail pour produire l’interlocuteur est en fait la recherche de l’interlocuteur ; transférer vos produits intellectuels et artistiques à leur esprit.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a rappelé que la transmission d’un message à l’esprit et au cœur de l’interlocuteur est compliquée et a besoin de la finesse de l’art ; il a insisté sur l’impératif de l’initiation des jeunes à l’histoire et à leur identité révolutionnaire. « La coordination, la cohabitation et l’entente entre chiite et sunnite dans le pays est une arme contre les ennemis de l’Islam, du Coran et de l’Iran ; et cela devra être transmis de manière artistique à l’esprit des jeunes interlocuteurs.
L’honorable Ayatollah Khamenei a de même évoqué les privilèges et les spécificités des habitants de la province du Golestân dont une main d’œuvre privilégiée, la cohabitation favorable et efficiente des ethnies et des religions ; il a ensuite fait allusion aux plans et aux sommes colossales alloués par l’ennemi pour semer la discorde. « En Iran islamique, dans les différentes régions du Golestân, juste au point extrême des complots et des revendications des courants takfiristes et des services d’espionnage de l’ennemis, les ethnies et les adeptes de différentes religions œuvrent pour préserver la coexistence et la coopération. », a fait remarquer le Guide suprême de la Révolution islamique, qui a salué en cette coopération et affection réciproque, un travail politique ciblé et ferme face aux efforts divisionnistes de l’ennemi et un des véritables points forts du pays. « Ces cohérences, ces affections et relations mutuelles comptent parmi les outils inédits de la République islamique dans la guerre asymétrique contre l’arrogance mondiale à savoir les Etats-Unis et le sionisme, qui ne sont pas en mesure de les comprendre et les analyser. », a réaffirmé le Guide suprême de la Révolution islamique.
Il a estimé « l’esprit d’avant-garde des habitants de la province du Golestân en accueillant le mouvement de l’Imam Khomeiny », « la fidélité et le dévouement envers la Révolution islamique dans des périodes comme l’affaire du 5 azar 1978 et le combat contre les groupuscule séparatistes au début de la Révolution » et « la brillante performance du Corps des Gardiens de la Révolution islamique et de l’armée de la province lors de la Défense sacrée » parmi les autres spécificités et les privilèges de cette région et signes de la prise de conscience du peuple. « J’ai confiance d’emblée au peuple, aux responsables et aux oulémas chiites et sunnites de la province du Golestân, je les salue et leur exprime mon attachement. », a réaffirmé le Guide suprême de la Révolution islamique.

 

700 /